Un capitaine taïwanais accusé d'avoir tué son équipage

Mercredi 21 novembre 2012 à 16h25


Le commandant taïwanais d'un bateau de pêche a été extradé vers son pays d'origine pour un nouveau procès, après avoir passé 13 ans dans les geôles de l'île Maurice pour avoir assassiné 12 membres de son équipage chinois et provoqué la mort de trois autres, ont annoncé des fonctionnaires mercredi.

 

Le marin, connu sous le surnom de "Kung", a été condamné à 20 ans de prison à l'île Maurice pour l'assassinat de pêcheurs sur son bateau dans l'océan Indien en 1999, a précisé le Bureau des enquêtes criminelles taïwanais (CIB).

 

Quand les fonctionnaires taïwanais ont été informés de la remise en liberté conditionnelle de "Kung", ils ont obtenu son extradition vers Taipei. Il a été immédiatement remis en prison à son arrivée à Taïwan, mardi dans la soirée, en vue d'un autre jugement sur le meurtre des marins.

 

Dans la nuit du crime, "Kung" était apparemment "sous tension" car l'équipage n'avait pas réussi à atteindre ses quotas de pêche. Ivre, il avait abattu cinq de ses hommes sur le pont, pour ensuite, selon le CIB, faire irruption dans une des chambres du bateau et tuer sept autres marins dans leur sommeil.

 

Trois autres Chinois se seraient alors précipités à l'eau, cherchant désespérément à échapper à leur capitaine. Ils sont toujours portés disparus, mais sont très vraisemblablement morts.

 

Le journal taïwanais United Evening News a relaté que "Kung" assurait ne pas avoir commis ces crimes.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction