L'UE durcit sa réglementation pour protéger les requins

Vendredi 23 novembre 2012 à 17h52


L'Union européenne a durci jeudi sa réglementation en faveur de la protection des requins, dont plusieurs espèces sont surpêchées, en vue de mettre fin pour de bon à la découpe d'ailerons à bord encore pratiquée via des dérogations.

 

La commissaire européenne chargée de la pêche, Maria Damanaki, avait appelé mercredi les députés à mettre fin aux dérogations. "Nous devons éradiquer ces pratiques horribles et mieux protéger les requins", avait-elle plaidé.

Théoriquement, depuis 2003, les pêcheurs européens n'avaient plus le droit de couper en mer les ailerons de requins, très prisés dans certains pays asiatiques, comme la Chine et Hong-Kong, et dont l'Europe est l'un des principaux fournisseurs.

 

Cette interdiction de découpe en mer visait à lutter contre le 'finning' qui consiste à rejeter en mer les poissons estropiés et vivants après leur avoir arraché leurs ailerons.

Depuis plusieurs années, les ONG dénonçaient cette pratique, source de mutilation pour les animaux et de gâchis.

Mais des dérogations pour des découpes à bord étaient encore accordées, essentiellement par l'Espagne et le Portugal, à la condition que les pêcheurs conservent les carcasses. Sauf que la possibilité de débarquer les ailerons à un endroit et les carcasses à un autre rendait la vérification difficile et laissait la porte ouverte à de nombreuses fraudes.

 

Avec le texte adopté jeudi à une très large majorité par le Parlement européen, les requins devront être débarqués avec leurs nageoires "naturellement attachées au corps".

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction