Panerai Transat Classique : préparation des concurrents

Lundi 26 novembre 2012 à 16h37


À une semaine du départ de l'ultime étape de la Panerai Transat Classique 2012, les concurrents rassemblés dans la marina de Cascais au Portugal étaient invités ce week-end à participer à la Cascais Classic Race organisée par le Club Naval de Cascais (CNC).


Les conditions du samedi n'ont pas permis de lancer un départ – pluie tenace et pas de vent –, mais la manche du dimanche s'est courue avec 15 nœuds de vent et une belle houle dans l'embouchure du Tage. Si certains voiliers sont restés au port, bloqués par une longue liste de travaux à effectuer avant le départ de dimanche prochain, plusieurs se sont présentés au départ avec un seul mot d'ordre : prudence. Pas question en effet de prendre le moindre risque. Oui, mais voilà, les concurrents restent des compétiteurs dans l'âme et dès le départ donné, la passion l'emportait sur la raison. À bord de Corto, de Cipango et de Persephone, par exemple, les équipages se sont appliqués à tirer le meilleur de leur voilier et faire honneur à l'organisation mise en place par leurs hôtes portugais. À ce petit jeu, le Tina Persephone appartenant à Yves Lambert, s'est finalement imposé, devançant sur le podium Tal-A-Roz, à Henrique Vasconcelos Dias, et Sea Lion, participant de l'étape Saint Tropez-Cascais et appartenant à Manuel Champalimaud. Tous les régatiers se sont ensuite retrouvés dans le club house du CNC.


Dès ce lundi, une activité fébrile s’est installée sur les pontons pour les derniers préparatifs, avec entre autres les sorties de l'eau de Valteam et de Cipango pour de petites interventions sur les coques. À J - 7, la pression commence à monter.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction