Les croisières en quête de nouveaux touristes

Dimanche 2 décembre 2012 à 12h23


De populaire, la croisière veut devenir tendance: après une décennie faste, les compagnies du secteur rivalisent d'ingéniosité pour attirer sur leurs navires des touristes plus dépensiers, en multipliant les thématiques et les services VIP.


"Il y a quelques années, c'était ringard. La croisière aujourd'hui est devenue populaire, elle est entrée dans l'habitude de vacances des Français", à la faveur de séjours toujours plus abordables, affirme Georges Azouze, président de Costa Croisières France.


Familles, jeunes couples ou seniors: plus de 5,6 millions de voyageurs ont embarqué depuis un port européen l'an passé, un chiffre qui a doublé ces dix dernières années, pour un prix moyen par tête de 800 euros, selon des données du Conseil européen de la croisière (ECC).


En 2012, malgré le drame du Costa Concordia et le climat économique morose, la croissance s'annonce encore forte, selon les différents armateurs, notamment en France où le marché est loin d'être mature (480.000 à 500.000 croisiéristes prévus, contre 441.000 en 2011), derrière les Italiens et surtout les Britanniques.


Au prix toutefois de forts rabais: selon Patrick Gaudfrin, directeur-fondateur du site de vente en ligne ABCroisières, les tarifs sont attendus en recul de près de 14% cette saison, avec des semaines à moins de 300 euros, à comparer à "une érosion de l'ordre de 2 à 5%" habituellement.


Face à cette tendance, les compagnies ont développé les offres thématiques, plus chères et donc plus rentables.


"Nous commençons à avoir des habitués qui cherchent des expériences nouvelles, et pour ceux qui n'ont jamais fait de croisière, le thème fait partie des bons arguments", analyse Antoine Lacarrière, directeur général de Croisières de France.


Troisième du marché français, cette filiale du groupe américain Royal Caribbean Cruises Ltd propose notamment des croisières gay, avec relooking des navires et discothèque géante pour "une ambiance très festive".
Souvent commercialisés pendant les périodes creuses, ces séjours abordent des sujets aussi divers que la gastronomie, avec de grands chefs invités et des cours de cuisine, la musique (opéra, jazz, anciennes gloires des années 60 et 70 de la tournée "Age tendre et tête de bois"...), le sport (golf, rugby...), le cinéma, le bien-être ou encore le régime Dukan.


"Les croisières thématiques représentent 10 à 12% de notre offre, mais c'est une dimension que nous développons fortement", assure Erminio Eschena, patron de MSC France.


Dans cette même volonté de séduire les déçus des croisières de masse sur paquebots géants, les poids lourds du secteur ont imaginé des formules de luxe. Ainsi, MSC réserve sur certains de ses bateaux des espaces pour ses clients les plus exigeants avec service de conciergerie, majordome, restaurants et piscines privatives. Offrant la possibilité de passer une semaine entière sans se mêler à la plèbe...
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction