Des immigrants secourus au large de l'Espagne

Mardi 4 décembre 2012 à 12h08


Une vingtaine d'immigrants clandestins ont été secourus lundi alors qu'ils tentaient d'atteindre les côtes espagnoles à bord de trois bateaux gonflables, a annoncé la sous-préfecture de Cadix, dans le sud de l'Espagne.


Les deux premières embarcations ont été localisées au large de Gibraltar, à 6,5 milles marins (11,7 km) au sud de la ville espagnole de Tarifa.


Dans l'une d'elles, "il y avait 5 ou 6 personnes, qui ont été récupérées par une patrouille marocaine qui les a transportées jusqu'au port de Tanger" au Maroc, a indiqué un porte-parole de la sous-préfecture.


Le deuxième petit bateau où se trouvaient "six hommes âgés d'Afrique subsaharienne" a été récupéré par un navire des services de sauvetage maritime et conduit au port de Tarifa, dans le sud de l'Espagne, selon la même source.


"La troisième (embarcation) a été localisée à neuf milles au sud-ouest de Tarifa avec sept hommes et une femme" à bord qui ont été secourus par la Croix rouge et les services espagnols de sauvetage en mer.


Les tentatives d'arrivée par la mer vers les côtes espagnoles, le plus souvent sur des canots de fortune, se sont intensifiées ces dernières semaines, selon les autorités espagnoles.


Dimanche, 11 immigrants ont dû être secourus au large des côtes espagnoles.


Sur le seul mois d'octobre, l'antenne de Tarifa de la Croix-Rouge espagnole, qui prend en charge les immigrants à leur arrivée sur la côte, est venue en aide à 325 d'entre eux, contre environ 500 au total sur les neuf premiers mois de l'année.


Fin octobre, au moins 16 immigrants clandestins étaient morts en tentant de gagner les côtes espagnoles depuis le Maroc.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction