Pour une clarification de la législation en mer de Chine

Jeudi 6 décembre 2012 à 14h15


Les Etats-Unis souhaitent que la Chine apporte des clarifications sur la nouvelle législation qui autorise la police de Hainan, île-province du sud de la Chine, à arraisonner des bateaux pénétrant dans une zone maritime contestée.

 

L'ambassadeur américain à Pékin estime que l'annonce faite par les autorités chinoises la semaine passée manque de clarté dans son objectif et sa portée.


«Le gouvernement américain souhaite vraiment une clarification sur le sens de cette législation, sur la manière dont elle sera interprétée par le gouvernement de Hainan et par les autorités maritimes, ainsi que sur l'objectif de cette réglementation», a dit Gary Locke.


Cette législation autorise à compter du 1er janvier les autorités provinciales à arraisonner des bateaux qui pénétreraient dans cette région de la mer de Chine méridionale riche en gisements d'hydrocarbures et peuplée de nombreux îlots et atolls.


La Chine revendique la propriété de ce territoire maritime qui lui est contestée par ses voisins, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Bruneï et la Thaïlande.


«Je pense que pour la plupart des nations, cela n'est vraiment pas clair», a commenté Locke. «Nous avons d'abord besoin d'une clarification sur l'objectif et l'étendue de cette réglementation», a-t-il ajouté.


Les Philippines, qui contestent les revendications chinoises, estiment que la nouvelle législation pourrait porter atteinte à la liberté de navigation garantie par le droit maritime.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction