La Promenade des Anglais au patrimoine mondial de l'Unesco

Vendredi 7 décembre 2012 à 11h33


Le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi, qui a lancé jeudi soir sa propre organisation de soutien local baptisée "l'Association des amis du maire", veut faire inscrire l'emblématique Promenade des Anglais au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

"Nice est une cité du monde, dont la dimension dépasse la Nation, et même l'Europe. Notre limite n'est pas dans les limites locales", s'est exclamé M. Estrosi devant un parterre "d'amis". Le 21 décembre, il consultera son conseil municipal pour lancer le processus d'inscription de la Promenade des Anglais au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Le maire niçois a décrit la "baie des Anges" en termes lyriques: "Son arrondi parfait, au loin ses collines douces, et le soleil qui descend dans le ciel de pourpre, celui des soirs d'hiver, si net, si précis".

 

La Promenade des Anglais, commencée en 1822, constitue le premier aménagement urbain destiné à favoriser les loisirs balnéaires, argue la mairie de Nice. Son aménagement a réconcilié la ville et la mer, à travers une promenade et non une voie utilitaire. D'autres sites côtiers du monde comme Copacabana à Rio, le Malecon à La Havane ou Venice Beach à Los Angeles se seraient inspirés de la pionnière azuréenne.

 

Le dossier de candidature devra être déposé auprès du gouvernement français, qui jugera de sa pertinence au regard des critères développés par l'Unesco et pourra le déposer sur le bureau du comité du patrimoine mondial.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction