Le port de Fort-de-France en grève

Vendredi 28 décembre 2012 à 11h32


La Cour d’Appel de Fort-de-France a levé l’obstacle soulevé par l’intersyndicale des marins-pêcheurs en grève à l’assignation en référé déposée par la chambre de commerce et d’industrie de Martinique (CCIM) pour obtenir la liberté d’accès au port, au 8ème jour de blocage du Terminal portuaire de la pointe des Grives (Martinique).


La Cour a considéré que la récusation du magistrat saisie de cette assignation n’avait pas lieu d’être et a condamné jeudi le leader de l’intersyndicale Bertrand Cambusy à une amende de 2000 euros.


Le Tribunal de Grande d’Instance de Fort-de-France devra décider d’une nouvelle audience pour examiner l’assignation déposée par la CCIM contre l’intersyndicale.


En raison du blocage du port, l’arrivée du PCRP de la CMA-CGM et sa cargaison de produits frais prévue jeudi a dû être reportée à ce vendredi, selon Alex Alivon, le secrétaire général du syndicat de la grande distribution et des grossistes alimentaires de Martinique.


"C’est une catastrophe de plus pour notre secteur d’activité car ce sont déjà entre 6 et 7 millions de marchandises périssables qui sont bloquées sur le port à l’heure et qui risquent d’aller à la poubelle", a-t-il indiqué.


" Cela représenterait l’équivalent" d’un mois de salaire (charges sociales comprises) versés aux 3200 employés au SMIC du secteur ", a-t-il encore ajouté.


Selon lui, ce mode d’action de l’intersyndicale n’est pas acceptable même s’il comprend la crise actuelle des professionnels de la mer.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction