Senkaku: canon à eau japonais contre bateau taïwanais

Jeudi 24 janvier 2013 à 13h59


Un navire de pêche taïwanais avec sept activistes à bord a été accueilli jeudi près des eaux territoriales de l'archipel des Senkaku à coups de canon à eau par des gardes-côtes japonais et a fait demi-tour, ont indiqué les garde-côtes de deux pays.


L'embarcation, partie à l'aube du nord de Taïwan, est arrivée en milieu de journée près des eaux territoriales de ce petit archipel de mer de Chine orientale contrôlé par le Japon mais revendiqué par Pékin et Taïwan.


Un porte-parole des garde-côtes japonais a indiqué que le navire de pêche se trouvait à environ 32 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de l'archipel quand il a été repoussé au canon à eau.


"Le bateau a quitté nos eaux contiguës vers 13H30 (04H30 GMT) et s'est éloigné des Senkaku", a-t-il précisé.


Selon la télévision publique japonaise NHK, Taïwan avait dépêché six navires de patrouille pour le protéger.


Pour Taïwan, ce sont simplement des "navires de garde-côtes qui effectuent des patrouille de routine" dans la zone et "qui iront là où le navire de pêche ira pour défendre notre souveraineté et nos droits à pêcher", a indiqué un porte-parole des garde-côtes taïwanais.


L'archipel inhabité de la discorde est à 200 km au nord-est des côtes de Taïwan et 400 km à l'ouest de l'île d'Okinawa (sud du Japon). Outre sa position hautement stratégique, ce chapelet d'îles recèlerait des hydrocarbures dans ses fonds marins.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction