Nouveaux heurts avec des baleiniers

Mardi 26 février 2013 à 13h18

Mots clés :


Les baleiniers japonais et les bateaux de l'association écologiste Sea Shepherd se sont à nouveau accrochés dans les eaux glacées de l'Antarctique, chaque partie accusant l'autre d'être l'agresseur.


Selon Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd, le navire-usine japonais Nisshin Maru a tamponné le bateau Bob Barker, qui fait partie de la flotte partie pourchasser les baleiniers pendant la campagne de chasse.


Mais sur son site internet, l'institut japonais de recherche sur les cétacés, qui cogère la pêche, accuse plusieurs navires de Sea Shepherd d'avoir heurté le Nisshin Maru lorsque ce dernier tentait de s'approvisionner en carburant auprès du pétrolier Sun Laurel.


"Ca a été cinq heures de confrontation intense", a déclaré Watson mardi depuis le Steve Irwin, un des bateaux de Sea Shepherd.
"Nous nous sommes positionnés pour bloquer leur approche du (pétrolier) Sun Laurel et ils ont heurté le Bob Barker deux fois, causant des dégâts considérables, puis ils l'ont poussé sur le côté du Sun Laurel", a déclaré le capitaine.
"Je ne peux pas vous dire à quel point il est impressionnant d'avoir un bateau de 12.000 tonnes qui s'approche de vous et tente de vous cogner sur le côté", a-t-il ajouté. "Il est ridicule de penser, comme ils le disent, qu'on leur ait rentré dedans. On aurait juste rebondi".


Mais pour l'institut de recherche sur les cétacés, les navires nippons "ont de nouveau été soumis à un sabotage de la part des bateaux Sea Shepherd". Il accuse les militants d'avoir "un comportement dangereux et imprudent".


Le Japon "a demandé à plusieurs reprises au gouvernement australien de prendre des mesures pour éviter ce genre d'incidents", a indiqué un responsable de l'Agence des pêches japonaises.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction