Un Néo-Zélandais tué par un requin

Mercredi 27 février 2013 à 11h49

Mots clés : ,


Les policiers néo-zélandais ont dû faire feu sur un requin mercredi pour récupérer le corps d'un homme que l'animal venait de tuer sur une plage très fréquentée près d'Auckland.

 

L'accident, rarissime en Nouvelle-Zélande, s'est produit à Muriwai Beach, à environ 40 kilomètres à l'ouest d'Auckland, vers 13H30 (12H30 GMT), selon la police.

 

La victime est un homme de 47 ans, selon les secours. Originaire des environs, il s'était aventuré à 100 mètres du rivage lorsqu'il a été attaqué.

 

Les nageurs s'ébattant autour de lui ont paniqué lorsqu'ils ont vu la mer se tacher de sang, s'empressant de regagner la plage en poussant des cris d'effroi, ont raconté des témoins.

Un sauveteur, Tim Jago, a évoqué "un très gros requin" de quatre mètres de long environ, vraisemblablement un grand blanc blanc, l'espèce honnie des baigneurs dépeinte dans le film d'épouvante de Steven Spielberg, "Les dents de la mer", en 1975.

 

Le requin s'en prenait toujours au corps de sa proie lorsque des policiers sont arrivés. Ils ont embarqué dans un bateau pneumatique avec des sauveteurs puis, localisant l'animal, lui ont tiré dessus tandis que le cadavre du quadragénaire était hissé à bord.

 

"Le requin s'est éloigné, on l'a perdu de vue et il n'a pas été observé depuis", a témoigné Tim Jago sur les ondes de Radio New Zealand.

 

Les plages locales resteront fermées jusqu'à vendredi par mesure de précaution, au cas où le requin aurait survécu aux balles.

 

La dernière attaque mortelle de requin en Nouvelle-Zélande remonte à 1976, selon l'encyclopédie néo-zélandaise Te Ara. Un accident fatal survenu en 2009 est souvent attribué lui aussi à un requin.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction