Le Mont St Michel enlisé avesc ses navettes

Jeudi 7 mars 2013 à 14h55


Eric Vannier, maire du Mont-Saint-Michel et patron des établissements Mère Poulard, condamné pour prise illégale d'intérêt dans le cadre de la mise en place controversée de navettes pour acheminer les touristes au célèbre site, a annoncé jeudi avoir fait appel de la décision.


M. Vannier (DVD), propriétaire d'une trentaine de commerces dans la commune, a été condamné le 27 février par le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) à 30.000 euros d'amende dont 20.000 avec sursis, pour avoir via son statut d'élu favorisé ses intérêts commerciaux.


Il a expliqué dans un communiqué faire appel "pour réparer une décision que je considère comme injuste alors même que le tribunal ne m'a pas reproché d'avoir décidé du positionnement des navettes puisque j'y suis étranger". Selon lui, sa décision visait à "éviter qu'à l'avenir la commune du Mont-Saint-Michel soit au mieux impuissante ou au pire disparaisse puisque le tribunal considère que tout Montois élu exerçant une activité au Mont-Saint-Michel serait en état permanent de prise illégale d'intérêt".


Le syndicat mixte qui gère le projet de retour à l'insularité du Mont négocie depuis octobre dernier avec Veolia, chargé des navettes, une modification d'ici juin du fameux point de départ, jugé trop éloigné du parking où doivent se garer les touristes.


Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le Mont-Saint-Michel attire entre 2,5 et 3,5 millions de touristes chaque année mais a vu sa fréquentation baisser depuis la mise en place des navettes.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction