Piraterie : la fin de 10 mois de calvaire

Mardi 12 mars 2013 à 12h54


Des pirates somaliens ont libéré un pétrolier grec et ses 26 marins, dont 14 Philippins, qui avaient été pris en otage dans la mer d'Oman il y a dix mois, a annoncé Manille mardi.


Le MT Smyrni, battant pavillon libérien, et son équipage ont été libérés samedi et le pétrolier vogue à présent vers Oman, a précisé le ministère philippin des Affaires étrangères dans un communiqué.


"Tous les membres d'équipage sont en bonne santé physique", a ajouté le communiqué.


Le Smyrni transportait 135.000 tonnes de pétrole brut lorsqu'il avait été saisi par des pirates le 10 mai 2012. Parti de Turquie, il avait été fait prisonnier à 300 miles nautiques à l'est d'Oman.


Les conditions de la libération n'ont pas été explicitées. Le navire est la propriété de la société Dynacom Tanker Management, basée à Athènes, qui a elle aussi confirmé la fin de cette prise d'otages de dix mois.


"Nous sommes ravis d'indiquer que le MT Smyrni a été libéré après dix mois de captivité aux mains de pirates somaliens", a indiqué la société dans un communiqué.


Profitant de l'absence d'Etat de droit en Somalie, la piraterie a prospéré depuis le milieu des années 2000, même si le phénomène a marqué un coup d'arrêt l'an dernier en raison du déploiement d'une armada de guerre internationale dans le golfe d'Aden et de la présence de gardes armés sur les bateaux marchands.


Les Philippines comptent encore neuf de leurs ressortissants otages de pirates somaliens, selon Manille.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction