Risque de montée des eaux sur le littoral

Mardi 9 avril 2013 à 06h00

 La conjonction de grandes marées (coefficient 93) et d’une vigoureuse dépression en entrée de Manche favorise un phénomène de surcote sur les côtes de la Manche mais également le littoral du Nord-Gascogne. Il restera d’une ampleur limitée.


 C’est au moment des marées hautes (en fin de nuit et en milieu d’après-midi) que la situation pourrait provoquer quelques légères submersions marines. Les vents les plus forts souffleront sur les Pays-de-la-Loire, avec des bourrasques attendues jusqu’à 120 km/h du côté de la pointe de Chemoulin. Sur le nord de la Bretagne, le Cotentin et le littoral charentais, les valeurs avoisineront plutôt les 100 km/h. Localement, des pointes plus marquées sont possibles au passage de grains orageux.

 


La surcote attendue est de l’ordre de 30 à 40 cm. Elle pourrait occasionner quelques inondations locales, notamment dans la baie de Quiberon ou du côté de l’Aiguillon. En Manche, le secteur de Granville est le plus exposé. Pas de panique cependant, il s’agit d’un évènement relativement courant, survenant plusieurs fois par an. De manière générale, le temps restera perturbé sur nos côtes tout au long de la semaine. Aucune tempête n’est prévue.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction