Violents orages près des côtes ce week-end : un bilan meurtrier

Dimanche 28 juillet 2013 à 08h30

Ce week-end, tous nos littoraux ont été touchés par de violents orages. La façade atlantique jeudi et vendredi, les côtes de la Manche samedi et le littoral méditerranéen et les côtes bretonnes dimanche. Le bilan est très lourd et malgré les alertes météo, 15 personnes sont décédées, pour la plupart victimes d'une météo très agitée.


Crédit :

Ces violents orages étaient liés à l'arrivée d'un air atlantique plus frais confronté à des bouffées d'air d'origine sahariennes sur la France. Ce conflit de masses d'air a logiquement dégénéré en très violents orages.

 

Premier acte : la côte atlantique

Dans la nuit de jeudi à vendredi puis celle de samedi à dimanche, deux vagues orageuses ont frappé le littoral atlantique, accompagnées de brusques rafales de vent, de chutes de grêle et de violentes précipitations. Des rafales à plus de 100 km/h ont été mesurées sur le bassin d'Arcachon et des pluies diluviennes ont inondé le centre-ville.

 

Deuxième acte : les côtes de la Manche

Puis samedi, c'est au tour des côtes de la Manche d'avoir été frappées par deux épisodes orageux successifs, l'un le matin et l'autre en soirée. C'est surtout la deuxième offensive orageuse qui s'est révélée la plus virulente avec des inondations qui ont frappé le centre-ville de Dieppe suite aux fortes intensités de précipitations. Par ailleurs, lors du passage de ce deuxième orage, des rafales ont atteint 130 km/h au cap de la Hève près du Havre et 120 km/h à Dieppe. Fort heureusement, aucune victime n'est à déplorer mais quelques bateaux ont tout de même été endommagés par ces rafales tempêtueux dans les ports du Havre et de Dieppe.

 

Troisième acte : le littoral méditerranéen

Enfin dimanche, le pourtour méditerranéen n'a pas non plus été épargné par les orages, certes plus localisés mais très intenses par endroits et qui se décalaient en début de matinée de lundi vers la Côte-d'Azur et la Corse. Avec une mer agitée liée à un vent de sud turbulent (80 km/h), 8 personnes ont trouvé la mort sur les seules plages de l'Hérault. La mer était agitée à forte avec un drapeau rouge hissé sur une majorité de plages, ce qui n'a pas empêché nombre d'imprudences

Dans le même temps, une traîne très active s'accompagnaient de grains orageux très virulents sur les côtes bretonnes et celles de la Loire-Atlantique avec des rafales qui ont atteint les 45 noeuds.

Il aura donc fallu 3 jours pour qu'entre les premiers orages qui ont éclaté près de l'Atlantique et ceux qui se déclenchent encore ce lundi matin près de la Grande Bleue, la perturbation responsable des intempéries traverse la France, du Nord-ouest vers le  Sud-est. L'activité électrique a été très intense et quasiment toutes nos plages ont à un moment ou à un autre essuyé un orages le week-end dernier.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction