Thaïlande: une marée noire souille une île touristique

Lundi 29 juillet 2013 à 17h12

A la suite d'une brèche dans un oléoduc, quelque 50.000 litres de pétrole se sont déversés dans le Golfe de Thaïlande ce week-end. Le pétrole a désormais atteint la plage d'Ao Phrao de Koh Samet et son parc national. 


Des centaines de militaires, villageois et personnels du parc tentaient ce lundi de se débarasser du pétrole. "Cela recouvre environ 300 mètres de plage. C'est beaucoup", a déploré Soomet Saitong, responsable du parc national de Khao Laem Ya, qui comprend l'île de Samet. Certains visiteurs ont écourté leurs vacances sur l'île, notamment populaire auprès des résidents de Bangkok qui viennent y passer leurs week-ends. "Il y a des taches de pétrole juste devant la plage. Les clients commencent à partir", a indiqué un employé de l'hôtel Ao Phrao. 

PTT Global Chemical, filiale du géant public PTT, avait indiqué dimanche que dix navires étaient engagés dans le nettoyage et s'était dit confiante dans sa capacité à maîtriser le sinistre. Ce lundi, le patron de l'opérateur, Anon Sirisaengtaksin, a finalement présenté ses excuses, reconnaissant la responsabilité de l'entreprise pour cette fuite qui a eu lieu lors du transfert de pétrole depuis un tanker vers l'oléoduc.

Dénonçant une "énorme fuite", Greenpeace a appelé la Thaïlande lundi à mettre un terme à l'exploitation pétrolière dans le Golfe. L'un des membres de l'organisation, Ply Pirom, estime que les eaux thaïlandaises ont été victimes de plus de 200 déversements de pétrole en 30 ans. Les défenseurs de l'environnement se sont pour leur part inquiétés de l'impact du pétrole mais aussi des produits chimiques utilisés pour le disperser.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction