Des nouvelles de Charles Hedrich

Mercredi 31 juillet 2013 à 14h58

Mots clés : ,


Depuis qu'il a quitté Wales (Alaska) le 1er juillet dernier Charles Hedrich a des difficultés pour progresser en Arctique. Le français est engagé sur un challenge de taille qui consiste à relier le Détroit de Bering et le Détroit de Davis à la rame via le passage Nord-Ouest.


Charles Hedrich a finalement vaincu la Mer des Tchouktches très hostile à la navigation. Et c'était sans compter sur les vents et les courants qui n'ont eu cesse de surprendre et de bloquer le rameur. A force de ténacité, il a développé une technique fastidieuse mais efficace : la technique de l'Arpentage. En effet, face aux vents contraires l'ancre flottante ne suffit pas, Charles y ajoute l'ancre traditionnelle, plongée dans l'eau elle stabilise l'embarcation. Dès que les conditions s'améliorent le sprint commence. Il faut ranger les ancres et profiter de ce temps pour ramer de façon intensive. Et inversement, quand les vents contraires reviennent Charles s'active pour ne pas reculer : déploiement des deux ancres et patience.

LIRE AUSSI :

Parcours difficile et moral d’acier sur le rameur des glaces


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction