L'Inde cherche à ramener à la surface le sous-marin accidenté

Jeudi 15 août 2013 à 14h09


Il reste peu d'espoir de retrouver vivants les 18 marins du sous-marin accidenté mais des plongeurs et techniciens s'efforçaient jeudi de ramener à la surface le bâtiment victime d'une explosion à Bombay. Il repose à huit mètres de fond. 

L'INS Sindhurakshak, un sous-marin militaire à propulsion diesel-électrique, se trouvait à quai dans le chantier naval de Bombay (côte ouest) lorsqu'il a été secoué par une explosion dans la nuit de mardi à mercredi. Dix-huit marins se trouvaient à bord et la Marine a indiqué mercredi soir qu'elle n'avait pas perçu de signe de vie.

Le ministre de la Défense A.K Antony avait évoqué mercredi "la plus grande tragédie de ces derniers temps" tandis que les médias indiens remontaient au naufrage d'un sous-marin par une frégate pakistanaise en 1971 pour trouver un désastre maritime militaire aussi grave.

Le bâtiment, construit en 1995 aux chantiers navals de Saint-Pétersbourg, en Russie, venait d'être réparé par une entreprise russe.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction