L’Islande interdit à un navire chinois de faire escale dans ses ports

Mercredi 28 août 2013 à 11h20

Mots clés : , ,


L'Islande a indiqué mardi avoir interdit à un navire-usine chinois traitant du poisson pêché dans les eaux groenlandaises de se ravitailler dans ses ports.


Le ministère de la Pêche a précisé avoir invoqué une loi qui permet à l'exécutif de refuser l'accès aux bateaux transportant du poisson issu de stocks pour lesquels l'Islande n'a trouvé aucun accord avec un autre pays. Reykjavik n'a pas donné plus d'informations sur ce navire. D'après le quotidien islandais Morgunbladid, cette interdiction l'oblige à aller chercher son carburant beaucoup plus loin, aux îles Féroé.
Interrogé sur ce navire, le ministère danois de la Pêche, qui a compétence sur les eaux groenlandaises, n'a pas fait de commentaire mardi.


L'Islande est devenue en avril le premier pays européen à signer un traité de libre-échange avec la Chine.
Les navires de pêche chinois sont présents sur pratiquement toutes les mers, même si les statistiques officielles ne le montrent pas. Selon une étude dirigée par un chercheur français de l'université de Colombie-Britannique (Canada), Daniel Pauly, les prises chinoises se montent à 4,6 millions de tonnes par an, soit 12,5 fois plus que selon les chiffres de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction