Fukushima : les produits de la mer boudés par la population

Vendredi 6 septembre 2013 à 14h44

Mots clés :


La Corée du Sud a interdit vendredi tous les produits de la mer provenant de la préfecture japonaise de Fukushima en regrettant le manque d'information sur l'eau radioactive qui fuit de la centrale nucléaire.


La situation du complexe atomique saccagé par le tsunami du 11 mars 2011 est revenue ces dernières semaines à la une des médias en raison de fuites en mer d'eau radioactive de réservoirs montés à la hâte. La consommation de poissons et crustacés en Corée du Sud a de ce fait fortement diminué. Séoul avait déjà limité l'importation de produits alimentaires marins provenant de Fukushima et de sept autres préfectures voisines. L'interdiction concerne désormais tous les produits de cette nature.


"Tous les produits de la mer venant de cette région vont être interdits, qu'ils soient contaminés ou non", a expliqué le ministère des Océans et de la pêche. "L'inquiétude de la population s'accroît à cause du fait que des centaines de tonnes d'eau contaminée par les radiations fuient chaque jour" de la centrale nucléaire, a-t-il justifié. "Les informations fournies par le Japon ne permettent pas de savoir comment les choses vont évoluer".


A Tokyo, le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, a déploré la décision sud-coréenne. "Nos normes de sécurité alimentaire sont strictes, y compris sur les produits de la mer, et se fondent sur les normes internationales", a-t-il assuré. "Nous souhaiterions que le gouvernement sud-coréen agisse sur la base d'éléments scientifiques".
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction