Nouvel épisode de forte houle en Gascogne

Vendredi 1 novembre 2013 à 07h29

Mots clés :

Les conditions météo sont plutôt perturbées ces dernières semaines sur le pays. La première tempête de l’automne a même eu lieu la semaine dernière sur la Manche. Ce temps agité a permis la formation d’une grande houle sur le golfe de Gascogne, et même la présence de Belharra au pays basque. A partir de lundi, de nouvelles vagues spectaculaires sont attendues.


En revanche, on ne devrait pas retrouver de Belharra dans son domaine, dans la baie de Socoa. En plus d’une forte houle au large, la présence de vents de terre (ou au pire de secteur sud, comme lundi) est indispensable, de même que des coefficients de marée modérés. Ce lundi, le flux sera très établi à l’ouest, avec des coefficients de marée proches de 100. Autant dire que la possibilité est nulle… En revanche, l’omniprésence des systèmes dépressionnaires entre vendredi et lundi sur le proche-atlantique lèvera de fortes vagues, beaucoup plus hachées et dangereuses.


C’est sur la côte aquitaine que les conditions seront les plus musclées. La houle atteindra lundi les 5 à 6 m, ponctuellement 7, et pourrait bien provoquer une érosion marquée du cordon littoral sur les Landes. Les bourrasques atteindront ponctuellement les 100 km/h et le coefficient de marée est élevé, comme nous l’avons vu. De forts courants sont aussi à redouter, rendant les conditions très périlleuses pour un surfeur téméraire. Au large de la Bretagne, des vagues de 3 m sont à craindre, ainsi qu’un fort coup de vent dimanche soir. Un lent retour au calme se dessine sur nos littoraux à partir de mardi.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction