Le super-typhon Haiyan menace le Vietnam

Dimanche 10 novembre 2013 à 09h18

Mots clés : ,

Après avoir dévasté l’archipel des Philippines, l’un des plus puissants typhons jamais enregistrés arrive sur le Vietnam. Plus de 200.000 personnes y ont été évacuées.


TARA YAP / AFP

Le super-typhon Haiyan a quitté les Philippines vendredi à pleine puissance et il a pris la direction de la mer de Chine. Il longe ce dimanche matin les côtes du Vietnam. « Il a perdu de sa puissance, on attend des rafales à 150 km/h, observe Régis Crépet, prévisionniste pour Météoconsult. Mais ces vents sont toujours accompagnés d’une grande houle et de très fortes pluies. Or ce sont les inondations qui sont les plus redoutables. Surtout sur le relief très escarpé de l’arrière-pays avec des risques de glissements de terrain et de coulées de boue. » Dans l'après-midi, heure française, Haiyan devrait ensuite atteindre la région d’Hanoï, dans le nord du pays.


Le typhon de tous les records


Haiyan a semé la désolation sur les Philippines avec des rafales à 315 km/h sur les côtes et des vents estimés à 380 km/h au-dessus de l’eau. Un record. « Ce qui est le plus remarquable c’est qu’il a traversé l’archipel de part en part en gardant sa puissance maximale », remarque Régis Crépet. Ces vents extrêmes et continus ont levé une houle cyclonique approchant les dix mètres, comme un tsunami, tandis que les précipitations battaient également des records : 253 millimètres de pluie ont été enregistrés à Suriago et les cumuls dépassaient les 300 mm sur les zones montagneuses de l’archipel. L’île de Leyte, qui abritait deux millions d’habitants, se trouvait sur la trajectoire du typhon alors qu’il était au maximum de sa puissance. Des quartiers entiers de sa capitale et du port de Tacloban ont été rasés. Haiyan est l’un des super-typhons les plus violents de ces 50 dernières années sur les Philippines. C'est aussi le super-typhon le plus violent enregistré cette année sur la planète et l'un des plus forts à jamais avoir atteint les terres depuis des décennies.
Il n’aurait d'équivalent que le typhon Tip en 1979 et l'ouragan Camille à l’été 1969 sur les côtes du Mississippi. Des rafales de 305 km/h et une surcote – ou onde de tempête - de 7,5 m y avaient ravagé la région.

 

Comment expliquer la force de ce super-typhon ?

 

Haiyan a gagné en puissance avec une eau plus chaude que la normale. Cette saison, on relève une anomalie chaude de 2 à 3 degrés sur le Pacifique. Mais d’autres pistes peuvent également être explorées. Notamment le lien entre cette saison extrême dans le Pacifique et la saison cyclonique faible de l’Atlantique. « Des vents de sable venus du Sahara semblent avoir atténué la saison cyclonique de l’Atlantique, expose Régis Crépet. Or, les phénomènes cycloniques correspondent à une soupape naturelle qui évacue le trop plein de chaleur dans l’atmosphère. Sans eux, nous aurions beaucoup plus de tempêtes. Le peu de cyclones dans l'Atlantique pourrait donc expliquer ces phénomènes très nombreux et très forts dans le Pacifique. » Haiyan est le 6e typhon de l’année sur les Philippines.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction