Des militants de Greenpeace sortent de prison

Jeudi 21 novembre 2013 à 12h13


Trois membres de l'équipage russes du navire de Greenpeace arraisonné en septembre sont sortis de prison ce jeudi à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), après la libération la veille de la Brésilienne Ana Paula Alminhana Maciel, a annoncéé l'ONG sur son compte Twitter.


Le porte-parole de Greenpeace en Russie, Andreï Allakhverdov, le médecin de bord Ekaterina Zaspa et le photographe pigiste Denis Siniakov, qui était aussi à bord du navire Arctic Sunrise au moment de son arraisonnement, ont été libérés après le versement de la caution fixée à 2 millions de roubles (45.000 euros) pour chacun, selon l'ONG.

Une première militante de Greenpeace, la Brésilienne Ana Paula Alminhana Maciel, matelot à bord du navire Arctic Sunrise, est sortie de prison mercredi.
La Brésilienne a dû fournir aux enquêteurs son adresse temporaire à Saint-Pétersbourg, avant d'être libérée, mais il n'était pas clair dans l'immédiat si elle pouvait quitter la Russie, a précisé un représentant de Greenpeace, Mikhaïl Kreïndline.
 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction