Deux réveillons dans les glaces de l'Arctique

Mardi 31 décembre 2013 à 11h56

Un navire de tourisme russe est pris dans les glaces en Antarctique, au sud de l’Australie, depuis le réveillon de Noël. Les conditions météos très perturbées dans cette région empêchent les secours d’intervenir et de secourir les passagers.


Le bateau de tourisme russe Akademik-Chokalskiy, parti de Nouvelle-Zélande depuis un mois afin de reproduire une expédition de découverte datant d’il y a un siècle (celle de l’Australien Sir Douglas Mawson), a été piégé avec 74 personnes à son bord (touristes et scientifiques) durant la nuit du réveillon de noël.
Dans un premier temps, les secours pensaient arriver par un brise-glace australien du nom d’Aurora Australis, mais la glace entourant le bateau était trop épaisse. Les secours devront donc se faire par hélicoptère, depuis un bateau situé en dehors de la zone englacée.


Une météo capricieuse qui empêche les secours d’intervenir
 

Mais c’est cette fois-ci la météo trop capricieuse qui empêche tout hélicoptère de se rapprocher du bateau prisonnier des glaces, et de délivrer les passagers qui sont tous sain et sauf. On enregistre en effet des vents dépassant les 60 km/h, ainsi que de fortes chutes de neige, réduisant en plus la visibilité.


Vers une accalmie et un rapide sauvetage ?
 

Malgré des conditions restant particulièrement agitées, avec toujours des chutes de neige et du vent, celles-ci devrait s’améliorer progressivement durant la journée du 1er janvier, puis du 2. Cette fenêtre météorologique permettra peut-être alors le sauvetage des rescapés des glaces.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction