Naufrage en Corée : mandat d'arrêt contre le capitaine

Vendredi 18 avril 2014 à 14h40

Mots clés : ,


Les procureurs sud-coréens ont requis vendredi un mandat d'arrêt contre le capitaine du ferry qui a coulé en milieu de semaine au large de la Corée du Sud, avec des centaines de lycéens à bord.

"L'équipe d'enquête commune de la police et des procureurs a requis des mandats pour arrêter trois membres de l'équipage, dont le capitaine", selon un responsable des garde-côtes à Makpo, dans le sud du pays. Les procureurs ont déclaré vendredi que les premiers éléments de l'enquête ont montré que le capitaine Lee Joon-Seok avait laissé la barre à son troisième officier avant l'accident.

Le capitaine et la plupart des 28 membres de l'équipage du Sewol ont réussi à quitter le navire avant qu'il ne sombre, et ont été vivement critiqués pour l'avoir abandonné alors que la majorité des passagers était prise au piège dans le ferry.

 

Les causes de l'accident ne sont pas connues. De nombreux passagers disent avoir entendu un grand bruit suivi d'un arrêt soudain du ferry, ce qui pourrait signifier que le navire a heurté le fond ou percuté un objet immergé. Des experts évoquent aussi la possibilité que la cargaison du navire, quelque 150 véhicules, se soit déplacée, le déséquilibrant irrémédiablement. Selon le ministère de la mer, le bateau a brusquement changé de cap juste avant d'envoyer un signal de détresse.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction