Port à vendre en Grèce

Mardi 29 avril 2014 à 11h14

Six sociétés, dont le géant chinois Cosco, ont exprimé leur intérêt pour le rachat de 67% du capital social de l'organisme public du port du Pirée.


La vente de 67% du port du Pirée, actuellement détenu à 74% par l'Etat grec, s'inscrit dans le cadre du plan de cession au privé d'une dizaine de ports dont celui de Thessalonique, deuxième ville grecque située dans le nord du pays.

Les dockers avaient observé de nombreuses grèves ces derniers mois pour protester contre la privatisation de l'Olp, qui gère l'un des plus grands ports de la Méditerranée.

Outre la cession des ports, le plan de privatisations adopté par la Grèce en échange des prêts reçus par ses créanciers, l'UE, BCE et le FMI, depuis l'éclosion de la crise en 2010, comprend la principale raffinerie de pétrole du pays HELPE, des dizaines de terrains et biens immobiliers, l'autoroute Egnatia (nord), des aéroports dont l'ancien aéroport d'Athènes, la Poste et les chemins de fer.

La Grèce est sous la pression constante de la troïka pour faire avancer les privatisations qui ont pris d'importants retards et sont censées apporter au pays endetté 9,5 milliards d'euros d'ici à 2016.

Pour 2014, la Grèce s'est fixé un objectif de privatisation de 3,5 milliards d'euros.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction