Santa Maria : "le bateau doit être renfloué"

Jeudi 15 mai 2014 à 10h04

Mots clés :


Des archéologues américains assurent avoir retrouvé en bon état, au nord des côtes haïtiennes, l'épave de la Santa Maria, la caravelle à bord de laquelle Christophe Colomb a découvert l'Amérique en 1492, qui risque toutefois d'être la cible de pillards.


"La situation est urgente. Le bateau doit être renfloué le plus vite possible, car personne ne le surveille", s'est inquiété le chef d'une récente expédition de reconnaissance sur le site, Barry Clifford, lors d'une conférence de presse à New York mercredi.


Pour l'explorateur, peu de doutes possible: le navire, qui repose au fond de la mer, quelque part au nord d'Haïti, est bel et bien la caravelle de Christophe Colomb. "Tous les indices tendent à prouver que le bateau est selon toute vraisemblance la Santa Maria", a asséné M. Clifford, qui se dit prêt à se rendre sur place dès la semaine prochaine pour entamer le renflouement de l'épave.


La caravelle se trouverait dans la zone où Christophe Colomb a fait naufrage il y a plus de 500 ans. Barry Clifford avait commencé à enquêter dans cette zone il y a onze ans. Il avait alors découvert les ruines d'un fortin construit par l'équipage de la Santa Maria.


Si elle se confirme, il s'agirait de l'une des plus importantes découvertes archéologiques sous-marines. L'explorateur d'origine italienne avait atteint les côtes des Caraïbes en cherchant une nouvelle route vers l'Inde. Sa flottille, qui comptait trois caravelles (Santa Maria, Pinta, Nina), était partie le 3 août 1492 pour le compte de l'Espagne.


La Santa Maria a fait naufrage au large de Cap-Haïtien le jour de Noël de la même année. Elle reposerait au fond de l'eau, entre trois et cinq mètres de fond, au nord des côtes d'Haïti. Alors comment Barry Clifford s'y est-il pris pour découvrir l'épave? "Tout est dans ce livre", a-t-il expliqué mercredi. "Le carnet de bord" qu'a tenu Colomb et qu'il a "décortiqué".


"Le bateau est en grande partie en bon état et il sera possible de l'explorer, avec l'aide du gouvernement haïtien", a-t-il récemment expliqué à CNN.

Début mai, M. Clifford a entrepris un nouveau voyage et s'est rendu compte que le canon et d'autres objets avaient été dérobés.
Pour empêcher que de nouveaux vestiges de la caravelle connaissent le même destin, l'explorateur a dit ardemment souhaiter que les autorités haïtiennes la protègent.


Tous les objets retrouvés dans l'épave devraient être exposés en Haïti, a-t-il précisé. "J'ai la conviction que l'épave peut de cette manière potentiellement jouer un rôle important pour développer le tourisme en Haïti".


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction