Ouverture du procès du naufrage du Sewol

Mardi 10 juin 2014 à 10h19

Mots clés : ,


Le procès du capitaine et de quatorze autres membres d'équipage du Sewol, le ferry sud-coréen dont le naufrage a fait plus de 300 morts en avril, s'est ouvert ce mardi dans une atmosphère tendue à Gwangju.

Des bancs du public, un cri "assassin" a fusé lorsque le capitaine Lee Joon-seok, âgé de 68 ans, est entré dans la salle d'audience. Une altercation a opposé des parents de victimes à des agents de sécurité qui tentaient de retirer une pancarte sur laquelle était inscrit : "Vous n'êtes pas humains, vous êtes moins que des animaux."

Lee Joon-seok et trois autres officiers de bord sont poursuivis pour homicide; ils sont passibles de la peine de mort. Deux autres membres d'équipage, jugés pour abandon de navire, risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Les neuf autres comparaissent pour négligence.

Le ferry qui assurait la liaison entre le port d'Incheon et l'île de Jeju a coulé le 16 avril au large des côtes sud-ouest du pays. Sur ses 476 passagers et membres d'équipage, 339 étaient des enfants et des enseignants du même établissement de la banlieue de Séoul.

 

LIRE AUSSI :

Quand le Sewol rappelle le Costa Concordia


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction