Le voilier du futur consolide ses financements

Samedi 26 juillet 2014 à 15h22

Le premier ministre, a signé ce mois de juillet l'engagement financier de l'Etat sur le programme Voilier du futur porté par Catherine Chabaud, Julian Stone et Innovations Bleues, lauréat des Investissements d'Avenir, dans le cadre de l'Appel à Manifestation d'Intérêt "Navire du Futur".


Avec un financement de 4,2 M€ apporté par l'ADEME sur des fonds confiés par le Commissariat général à l'Investissement (CGI), Catherine Chabaud et Julian Stone, après 2 années de mise en place, entrent dans une phase décisive du projet qui incarne leur ambition : accélérer le développement des éco-innovations du secteur de la Plaisance (et plus largement du maritime) et dynamiser la démarche de développement durable de la filière.

«Nous sommes fiers d'avoir atteint cette première étape indispensable à la réalisation de notre ambition d'engager le maritime dans la transition écologique, précise Catherine Chabaud. Avec cette aide de l'Etat, nous assurons 40% du budget nécessaire à la naissance du premier voilier démonstrateur éco-responsable, Voilier du Futur. C'est un programme unique, parce que collaboratif et systémique à la fois, visant à développer des solutions technologiques innovantes qui répondent aux nouvelles aspirations sociétales de mieux consommer, moins polluer, et mieux recycler. Collaboratif, car il regroupe des organismes de recherche et des PME parmi les plus en pointe du nautisme français. Systémique car le programme vise à intégrer sur un même bateau laboratoire une dizaine de briques technologiques innovantes et à fort potentiel économique pour la filière des industries nautiques en France, mais aussi à l'étranger. »

L'équipe de pilotage de Voilier du Futur, formée de Catherine Chabaud, Julian Stone et Jean-Charles Hainglaise et le porteur industriel du programme, le groupe Grand Large Yachting, vont désormais s'atteler à la recherche des financements complémentaires indispensables à la réalisation du programme.

Sur une enveloppe gobale de 10 M€, les 17 entreprises partenaires apportent une contribution en autofinancement sur l'innovation qui les concerne. Quatre Régions littorales, les Pays de la Loire, la Bretagne, le Poitou-Charentes et l'Aquitaine qui ont déjà déclaré leur intension d'embarquer dans le projet au regard de retours sur investissements significatifs en terme d'activités économiques et d'emplois pour leurs territoires, doivent, dans les prochaines semaines, préciser le montant de leurs engagements.

Pour boucler ce tour de table, l'équipe de Voilier du Futur fera appel au financement privé. Sous la forme de partenariats avec des entreprises françaises comme le groupe Total qui vient de signer un premier engagement. Et par une offre de devenir co-propriétaire de Voilier du Futur.

Le bateau laboratoire, construit en Pays de la Loire, doit être mis à l'eau en 2018. Pendant une période de tests et de mises au point de deux ans, il sera l'une des vitrines commerciales d'une vision française de l'économie circulaire maritime. Et peut-être au-delà du maritime, puisque la plupart des innovations auront des retombées dans d'autres filières.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction