Une nouvelle route de la soie maritime

Lundi 15 septembre 2014 à 15h03

Le président chinois Xi Jinping a déclaré vouloir promouvoir avec les Maldives une nouvelle "route maritime de la soie du XXIe siècle", au moment d'entamer lundi une tournée en Asie du sud où la Chine étend son influence.


Xi souhaite un renforcement des relations entre la Chine et les Maldives, voyant dans l'archipel, plus connu pour son industrie touristique, un carrefour crucial entre plusieurs grandes routes maritimes internationales.

"Les Maldives étaient une étape importante sur l'ancienne route maritime de la soie", écrit le président chinois dans une tribune publiée dimanche soir sur un site internet d'informations local, Sun Online. "La Chine invite les Maldives à s'impliquer activement dans la construction d'une route maritime de la soie du XXIème siècle en s'appuyant sur ses propres forces". Avec cette "route maritime de la soie", le président chinois suggère de relancer un itinéraire reliant la Chine à l'Europe, via l'Asie du sud et l'océan indien.

Après les Maldives, Xi doit se rendre mardi au Sri Lanka puis en Inde à l'occasion d'une tournée largement tournée vers le renforcement de l'influence économique chinoise dans la région, traditionnellement considérée comme une chasse gardée de l'Inde.

Le président chinois doit rencontrer lundi son homologue des Maldives Abdulla Yameen après une cérémonie d'accueil dans la capitale Malé.

Il s'agit de la première visite d'un dirigeant chinois sur l'archipel depuis son indépendance en 1965, mais les deux hommes se sont déjà rencontrés le mois dernier en Chine.

"L'accent sera mis sur le renforcement de ce qui a été discuté le mois dernier", a dit à l'AFP une source proche des autorités de Maldives. "Les échanges commerciaux et l'aide seront au coeur des discussions, plutôt que les questions de sécurité".

L'Inde regarde la montée en puissance de la Chine dans la région avec méfiance et le nouveau Premier ministre indien Narendra Modi a réservé ses premiers déplacements aux pays voisins de l'Inde, considérés comme trop négligés par le précédent gouvernement.

Le président des Maldives devrait chercher à assurer le financement par la Chine d'un important pont entre la principale île de l'archipel et sa voisine Hululle, où est implanté l'aéroport.

Deux projets de développement financés par la Chine aux Maldives vont aussi être révélés par les deux présidents, a dit la source proche du président Yameen.

Les touristes chinois sont les plus nombreux à visiter les Maldives, nation de 1.192 îles de corail, représentant plus de 30% du million de touristes accueilli l'an dernier.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction