Pêche illégale : Sea Shepherd traque un navire

Lundi 12 janvier 2015 à 10h19

Mots clés :


L'organisation écologique Sea Shepherd a annoncé qu'elle pourchassait depuis trois semaines un navire "braconnier" pour tenter de l'empêcher de pêcher illégalement dans l'océan Austral.

Peter Hammarstedt, capitaine du Bob Barker, navire-amiral de l'ONG, a expliqué que son équipage était lancé aux trousses du bateau immatriculé au Nigeria depuis 22 jours, la plus longue traque jamais menée par l'organisation contre un navire soupçonné de pêche illégale.

"Quand nous sommes tombés sur eux, ils pêchaient activement", a-t-il déclaré. Le Bob Barker se trouvait vendredi à environ 900 milles nautiques des côtes sud-est de l'Afrique du Sud. La course-poursuite a commencé à 2.300 milles de l'Afrique du Sud dans une zone située à 80 milles nautiques à l'extérieur des eaux antarctiques australiennes, où la pêche est réglementée par la Commission pour la conservation des ressources marines de l'Antarctique (CCAMLR).

"Je les ai contactés par radio et leur ai indiqué qu'ils étaient en infraction... C'était il y a 22 jours et depuis ils nous entraînent dans des eaux glacées et démontées, a déclaré Peter Hammarstedt. Nous sommes prêts à traquer ces braconniers jusqu'au bout de la terre si c'est nécessaire". Selon lui, l'équipage du bateau nigérian : The Thunder, a tenté de les semer en naviguant au milieu de blocs de glace. Le navire figure sur une liste établie des bâtiments soupçonnés de pêche illégale ou irrégulière établie par la CCAMLR.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction