La Grande barrière de corail bientôt une décharge ?

Mardi 10 février 2015 à 07h36

La Grande barrière de corail risque de devenir une "décharge" si le gouvernement australien ne bannit pas complètement le déversement de déchets de dragage dans les eaux du parc marin inscrit au patrimoine de l'humanité, a prévenu le Fond mondial pour la nature (WWF) dans un rapport.


"Si rien n'est fait, la Grande barrière de corail - un des habitats marins les plus précieux de la planète - pourrait devenir une décharge et une autoroute maritime", affirme l'ONG. Dans le but d'éviter le placement du site sur la liste du patrimoine en danger, l'Australie avait ordonné l'interdiction du déversement des déchets du dragage en janvier. Selon les écologistes, ce déversement de déchets endommage le site en asphyxiant les coraux et les algues qui constituent la plus grande formation vivante au monde, les exposant à des poisons.

 

Menaçant d'inscrire le site sur la liste du patrimoine en péril, l'Unesco a donné à Canberra jusqu'au 1er février pour mettre au point un rapport sur les moyens de sa protection. L'Australie affirme de son côté avoir déjà donné des gages à l'Unesco en bannissant notamment le dragage de nouvelles zones en dehors des ports prioritaires pendant 10 ans. "Nous savons que la barrière de corail fait face à des défis mais nous faisons des progrès significatifs. Des preuves solides montrent que nos efforts ne sont pas insignifiants", déclarait la semaine dernière le ministre australien de l'Environnement, Greg Hunt.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction