Traversée record entre Lorient et St-Barthélémy

Vendredi 17 juillet 2015 à 11h55

C’est à 14h aujourd’hui que Vincent Beauvarlet et Vincent Lantin mettent les voiles à bord d'un trimaran non-habitable de moins de 7 mètres pour une traversée exceptionnelle entre Lorient et St-Barthélémy.


C’est à bord d'un Multi 23, trimaran de 6.72 mètres non-habitable que Vincent Beauvarlet et Vincent Lantin tenteront une transat historique sans assistance entre Lorient, France et St-Barthélémy. Les deux marins comptent mettre 20 jours pour franchir les 3800 miles nautiques et réaliser ce qu’aucun autre marin n’a tenté auparavant. « C’est un défi qui nous poussera au-delà de nos limites physiques et mentales, dans des conditions de mer qui seront extrêmement changeantes », explique Vincent Beauvarlet. « Le bateau sera mis au test lors de cette traversée qui est habituellement réservée aux embarcations de plus de 7 mètres, même si celui-ci a été renforcé et solidifié de manière à le rendre apte à une traversée d’un océan. »

Le départ est prévu aux alentours de 16:00 de la Cité de la voile de Lorient. Les conditions météo s’annoncent changeantes avec du vent thermique au départ, beaucoup de transitions avant le Cap Finistère et peu de vent dans le Golfe de Gascogne. Suivra un parcours un peu plus harmonieux vers St-Barthélémy.

Même parcours que la AG2R

Comme si la traversée en elle-même n’était pas un challenge suffisant, les deux marins espèrent réaliser le parcours en moins de 20j 8h 49' 35", record de l’AG2R réalisé par Armel Le Cleac’h et Nicolas Troussel en 2004.

Un rêve possible grâce à l’appui des partenaires

Vincent Lantin n’en est pas à son premier défi de course au large. Le marin a récemment pris part à sa première Route du Rhum, une transat semée d'embuches de toutes sortes. Cette transat en solitaire lui aura servi de préparation pour ce défi hors du commun. « Il est vrai que j’ai galéré lors de ma Route du Rhum avec beaucoup de casse sur le bateau et la météo rock and roll mais je me suis prouvé des choses. Et puis, j’avais promis à mes partenaires de terminer ma route », explique Vincent. « Aller au bout de ses défis fait aussi en sorte que les partenaires vous suivent dans vos projets. C’est grâce à eux qu’on peut réaliser cette nouvelle aventure. »

Suivre la traversée

Grâce à la technologie GeoRacing, il sera possible de suivre virtuellement la transat à toute heure du jour et de la nuit. Cette technologie 3D est la même que celle utilisée sur le Tour de France à la Voile, le Grand Prix Guyader et le GC32 Racing Tour, notamment. En plus de la cartographie, les réseaux sociaux seront alimentés tout au long de la traversée. Pour plus d’information : www.oceandreamchallenges.com

À propos des Vincent !

VIincent Beauvarlet est un touche à tout de génie. Le surdoué du windsurf Guadeloupéen fut champion du monde en RaceBoard dans les années 90. En multicoque, il retrouve les sensations de glisse pure. Vincent Lantin développe son activité dans les coulisses de la course au large depuis 15 ans. Ce marin autodidacte et multicarte n’a eu de cesse de multiplier les collaborations, notamment auprès des skippers de trimarans ORMA. Vincent trace son parcours loin des chemins classiques.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction