Le Catamaran Race for Water est arrivé à Malé

Jeudi 1 octobre 2015 à 14h15

Le trimaran Race for Water est arrivé mercredi à Malé (Maldives), trois semaines après son chavirage dans l'océan Indien et va maintenant être expédié par cargo en France où il sera réparé, a-t-on appris officiellement jeudi.


Les cinq hommes de l'équipage, dont le skipper suisse Stève Ravussin, avaient été récupérés sains et saufs une trentaine d'heures après le chavirage, le 12 septembre. "L'équipage va bien, le trimaran va être rapatrié et nous sommes tous d'accord pour dire que l'expédition et son combat doivent continuer", a déclaré Ravussin.

 

Race for Water, un trimaran MOD70 de 20 m de long, naviguait autour du globe dans le cadre de l'expédition scientifique "Race for Water Odyssey", projet visant à établir un bilan de la pollution des océans par les plastiques. Parti de l'archipel de Palau, dans le Pacifique, le multicoque faisait route en direction des îles Chagos lorsqu'il s'est mis sur le toit, à environ 100 milles (180 km) de l'archipel britannique de Diego Garcia. L'équipage s'était réfugié à l'intérieur de la coque centrale pour attendre les secours, alertés par l'équipe à terre. Le bateau a finalement été redressé par le remorqueur britannique Pacific Marlin basé à Diego Garcia, où se trouve une importante base aéronavale américaine. Il a ensuite rejoint Malé sous gréement de fortune.

 

Outre Ravussin, un skipper bien connu dans le milieu de la course au large, l'équipage se composait de Claude Thélier, Martin Gavériaux, Olivier Rouvillois et Marco Simeoni. Tous avaient déjà traversé les océans Atlantique et Pacifique dans le cadre du projet, parcourant quelque 32.000 milles (environ 59.250 km).


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction