L'expédition est lancée et les premiers prélèvements sont en cours pour la goélette de Tara

Jeudi 2 juin 2016 à 10h31

Tara a quitté Lorient samedi soir, sous les acclamations du public venu assister au départ. Après un bain de foule, marins et scientifiques se retrouvent, à bord de la goélette, pour les premiers instants de l’aventure. Les premiers prélèvements d’eau de mer sont en cours.


Une immense foule s'est rassemblée samedi 28 mai pour assister au départ de l'expédition Tara. Après la bénédiction du diacre et les derniers adieux au cortège de bateaux ayant accompagnés Tara devant l’île de Groix, les 12 membres de l'équipage (six marins, quatre scientifiques, une membre de la base Tara à Paris et une correspondante de bord), profitent de ces derniers instants et réalisent que le départ est proche, l'excitation est à son comble.

Chacun à son poste : certains organisent la vie à bord, tandis que les scientifques préparent le matériel pour les premiers prélèvements, pas de temps à perdre « parce qu’en mer tout prend deux à trois fois plus de temps qu’à Terre » commente Michel Flores, scientifique en charge des prélèvements de particules atmosphériques.

A bord, différentes nationalités vont cohabiter pendant plusieurs mois, différentes visions de la vie et de la mer. Cette aventure est scientifique évidemment mais également humaine. Un vrai défi pour certains, à l'image de Guillaume Bourdin, ingénieur océanographe, qui n'a jamais passé plus d'une semaine en mer.


A lire aussi :
Sur les traces de l'expédition Tara Pacific, à la découverte des récifs coralliens
Expédition 7e Continent : le Marama commence sa tournée à Nausicaa


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction