Festival de film de surf à Anglet jusqu'au 13 juillet

Lundi 11 juillet 2016 à 17h37

La 13e édition du Festival international du Film de Surf, qui se tient du 10 au 13 juillet à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), s'est ouvert dimanche soir avec "Les Dompteurs de géants" de Cédric Molle-Laurençon, une projection sur grand écran à la plage de la Chambre d'Amour, que l'on regarde sur des transats.


Cédric Molle-Laurençon relate la vie de Julien Molia, 33 ans, et Gautier Garanx, 39 ans, surfeurs amateurs basques, bien installés dans la vie, mais qui sont prêts à tout pour affronter des vagues titanesques comme celle de Nazaré au Portugal, laquelle peut atteindre 30 mètres de haut. "Le reportage a été diffusé cet hiver sur France-2, mais Bruno Delaye, le créateur du Festival, a choisi de le projeter en ouverture, car il colle parfaitement à l'esprit du festival qui est de montrer le surf passion plutôt que le surf performance", explique à l'AFP Julie Pollet, chargée de la communication du festival. "Plus que le surf, le fil rouge de "Dompteurs du géant" est la rencontre, le voyage", souligne-t-elle. "Certaines années la vague de Nazaré ne vient pas, mais les deux Basques ne se découragent pas pour autant. Ils repartent chaque année à l'aventure sans souci de performance", raconte-t-elle.

Dans le droit fil de ce parti pris, le film de clôture "Peninsula Mitre" de Julian et Joaquin Azulay, deux frères chiliens, à la fois protagonistes et réalisateurs de leur long métrage, mettent en scène leur propre aventure en Patagonie à la recherche de la vague vierge.

Dix-sept longs métrages et six courts métrages sont au programme, des projections totalement gratuites sur trois sites, un programme complété par des expositions et des concerts.

Le jury international est présidé cette année par Maritxu Darrigrand, ex-championne de surf, présidente de la Fondation Quiksilver et de l'association contre le cancer du sein "Keep a breast Europe".

Sept récompenses seront attribuées, du meilleur film au meilleur court-métrage, de la meilleure bande originale au meilleur surfeur.

Le prix du meilleur surfeur récompense non ses performances mais plutôt sa passion. L'an passé, Eric Dargent, médecin surfeur qui, en 2011, à La Réunion, s'était fait arracher la jambe par un requin, a raflé le prix avec son film "Surfeur Dargent" .

Les organisateurs attendent plus de 10.000 personnes pour l'édition 2016.

Le budget du festival est à hauteur de 40.000 euros financés par la Ville d'Anglet, le département des Pyrénées-Atlantiques et des partenaires. Il s'agit d'une manifestation totalement gratuite, fait assez rare.


A lire aussi :
Retour sur le palmarès du Festival international du film de la mer d'Hendaye
Naissance d'un festival de cinéma sur la mer et les marins


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction