Des nouvelles communes engagées pour le développement et la préservation du Parc national de Port-Cros

Samedi 6 août 2016 à 17h38

Le premier juillet 2016, un arrêté du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur faisait le constat nouveau périmètre du parc national de Port-Cros (JO 0163 du 14/07/2016), y intégrant les communes signataires de la Charte de développement du parc national de Port-Cros : Hyères-les-Palmiers, La Croix-Valmer, La Garde, Le Pradet et Ramatuelle.


La Charte résulte d’un travail collaboratif entre le parc national de Port-Cros, les élus, les services de l'Etat et les acteurs socio-économiques locaux. Elle n'induit aucune contrainte réglementaire supplémentaire en aire d'adhésion. En la signant, les communes ont simplement témoigné de leur volonté de se mobiliser aux côtés du parc national, avec son appui technique et financier. L'objectif étant de concilier le développement économique et touristique avec la préservation de la biodiversité des milieux naturels terrestres et marins, de l'identité culturelle et patrimoniale du territoire soit in fine, de préserver et accroître la qualité de vie des habitants actuels et futurs des îles et du littoral.


Le Parc national s'étend désormais sur 11 191 ha multipliant ainsi par plus de 6,7 fois sa surface terrestre. Jusqu'ici, seuls 350 habitants permanents étaient dénombrés sur les îles cœurs de parc national. Il accueille à présent près de 99 000 habitants soit près de 3 fois plus.

Le parc national va désormais travailler à l'élaboration du premier programme triennal d'actions avec les communes et le Conseil économique social et culturel. Les équipes ont déjà rencontré les communes pour identifier les projets sur lesquels elles souhaitaient l'investissement du parc. Beaucoup d'autres rencontres seront programmées afin de préciser et mettre en place les actions retenues pour les trois prochaines années.

En parallèle, la recherche du subventionnement des projets continue de porter ses fruits. D'ores et déjà, les actions en faveur de la pêche seront financées, le président de la région Provence Alpes Côtes d'Azur ayant indiqué lors de sa visite au parc national de Port Cros que le projet FEAMP (fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) avait été retenu. L'accord pour des financements européens est sur le point d'aboutir, en particulier en ce qui concerne des projets co-portés par le parc national et le conseil départemental.


A lire aussi :
Parc national de Port-Cros : un label pour les bateaux éco-responsables
Aires marines protégées : au paradis des randonneurs palmés


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction