Le marsouin de Californie, une des espèces les plus menacées au monde

Dimanche 30 octobre 2016 à 15h37


Le marsouin du golfe de Californie ou vaquita est en danger critique d'extinction. Ce petit cétacé endémique du golfe de Californie au Mexique, est menacé de disparaître complètement dans les prochaines années car des estimations récentes évaluent sa population à moins de 59 individus. Egalement appelé « panda des mers » en raison de ses tâches distinctives, le marsouin du golfe de Californie a vu sa population fortement chuter suite aux prises accidentelles dont il est victime dans les filets maillants destinés à la pêche illégale du poisson totoaba. Ce poisson est recherché pour répondre à la demande des marchés asiatiques et notamment du marché noir chinois, friands de sa vessie natatoire utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Les filets maillants des bateaux de pêches piègent donc également les marsouins du golfe de Californie. Une série de mesures visant à freiner le déclin des marsouins du golfe de Californie a été intégrée à la résolution d'urgence allant en ce sens proposée par les Etats-Unis mardi et a ensuite été approuvée à la majorité lors de la réunion du 27 octobre. Ces mesures comprennent le durcissement de l'interdiction des filets maillants dans l'aire de répartition du marsouin du golfe de Californie, le soutien des efforts de collecte des filets maillants déjà en place et l'élimination de tout commerce et transfert de produits de totoaba ainsi que l’appui à des programmes de surveillance du marsouin du golfe de Californie. Matt Collis, chef de la délégation d'IFAW (International Fund for Animal Welfare) à la CBI, a déclaré : « L'approbation de ces mesures par la CBI pour améliorer la protection des marsouins est positive et constitue une étape essentielle si nous voulons avoir une chance d'empêcher l'extinction de cette espèce. » « La disparition du marsouin du golfe de Californie serait une tragédie pour la conservation, particulièrement lorsque l'on sait qu'il est tout à fait possible de l'éviter. IFAW est satisfait de voir que des mesures sont prises pour essayer de stopper le grave déclin de cette population. » « Après la déception survenue suite au blocage de la création d'un sanctuaire baleinier plus qu’indispensable dans l'Atlantique Sud par les pays pro-chasse à la baleine en début de semaine, il est appréciable de voir que la CBI est capable de prendre des mesures visant à protéger les cétacés, comme cela est attendu de la part d'un organisme de conservation au XXIe siècle. » La sort du marsouin du golfe de Californie a été éxaminé au mois de juin par le comité scientifique de la CBI lequel a recommandé que le gouvernement du Mexique mette en place une interdiction permanente du filet maillant dans la zone de distribution de l'espèce, cette solution étant son unique chance de survie. Cette année, le comité a reçu des informations supplémentaires témoignant d’une aggravation considérable de la pêche illégale du totoaba, ce qui a provoqué un effondrement de la population de marsouins du golfe de Californie de 92 % en moins de 20 ans. Nous avons appris qu'au moins trois marsouins ont été tués par les filets maillants en mars dernier. Les recensements précédents estimaient le nombre de marsouins du golfe de Californie à 567 individus en 1997, 245 en 2008 et 59 en 2015. IFAW intervient en faveur de la protection du marsouin du golfe de Californie dans son environnement naturel en apportant son appui à la recherche non-invasive, par exemple via les techniques acoustiques pour surveiller les déplacements, l'habitat et la population de marsouins du golfe de Californie. A lire aussi :  Hawaï : congrès sur la protection de la nature jusqu'au 10 septembre Protéger les baleines contre les collisions


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction