Championnats du monde de SUP aux Fidji : bilan de la 1ère journée

Lundi 14 novembre 2016 à 14h36

Les championnats du monde de Stand Up Paddle se sont ouverts ce dimanche aux Fidji avec la catégorie Sup surfing. Sur les vagues de Cloudbreak, un des spots les plus célèbres de la planète, les trois Français engagés ont connu des fortunes diverses.


@FFsurf

Au terme de la première journée des championnats 2016, seul le Breton Ben Carpentier continue sa route dans le tableau principal de la compétition. La Vendéenne Caroline Angibaud et le Landais Jérémy Massière sont, eux, versés en repêchages, ce qui ne compromet pas leur chance de rallier la finale et de jouer le titre mondial individuel, mais qui rallonge de plusieurs tours le chemin pour y arriver.

Carpentier deuxième total de la journée

Bien dans le rythme des rares très belles vagues de la journée, Ben Carpentier a pu s’exprimer pleinement au cours de cette première journée. Très actif et pertinent dans son choix de vagues, le Breton s’est offert le luxe de s’imposer sur une série particulièrement relevée en fin d’après-midi à Fidji, pour se qualifier en quarts de finale de ses premiers Mondiaux avec le deuxième meilleur total de la journée (16,44 pts). On notera que le meilleur Sup surfeur de cette journée 1 est le Tahitien Poenaki Raioha, champion du monde en 2014, avec 17,03 pts.

Massière puissant mais à contre-temps
Un total acquis dans la série de Jérémy Massière. Le Landais, pourtant solide en matinée, n’a pas été dans la même veine en fin de journée. A contre-temps, il aura surfé les vagues avec le moins de potentiel alors que ses adversaires sautaient sur les plus belles. Le voici en repêchages avec pour mission d’enchaîner les tours s’ils veut retrouver son compatriote plus loin dans la compétition.
Constat identique pour Caroline Angibaud qui est pourtant connue pour sa patience et son choix de vague. En toute fin de journée, la Vendéenne a longtemps cru voir les demi-finales du tableau féminin avant de se faire doubler par la Japonaise Horikoshi dans les dernières minutes de sa série. La vice-championne du monde 2014 a le talent et le mental pour se remettre de cette déconvenue.

Journée marathon ce lundi, finales samedi ?

Une longue journée attend encore le clan français ce lundi aux Fidji avec les repêchages et la suite du tableau principal en Sup surf. La direction de compétition devant confirmer dimanche soir à Fidji le report des phases finales, initialement prévues mardi, à samedi. Une grosse houle devrait toucher les Fidji et le spot de Cloudbreak pourrait fonctionner à pleine puissance : 2m50 à 3 mètres.
Les catégories Sup race et Paddleboard sont prévues à partir de mardi et devraient s'étaler sur quatre journées.


A lire aussi : 

L'équipe de France aux Fidji pour les mondiaux de SUP
Les plus belles destinations pour une lune de miel en hiver


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction