Le trois-mâts Belem reprend la mer après un mois de cale sèche

Mercredi 15 février 2017 à 17h10

Le Belem, trois-mâts classé monument historique qui vient de fêter ses 120 ans, s'est refait une santé au port de La Rochelle (Charente-Maritime) pendant plus d'un mois et appareille, mardi, pour Bordeaux avant d'entamer sa campagne de navigation à travers l'Europe.


Dernier trois-mâts à coque en acier de France, le Belem était entré en cale sèche au port de La Pallice le 9 janvier pour une escale technique. "Nous avons entièrement repeint la coque, révisé ses circuits électriques et inspecté la ligne d'arbre, qui relie le moteur aux hélices", explique Maxime Legendre, dirigeant de la société Lecamus, qui a assuré toutes les opérations de maintenance. "Nous avons également renforcé la quille et rééquilibré les hélices", précise-t-il.

Le Belem doit quitter La Rochelle mardi en fin d'après-midi en direction de Bordeaux, où il restera à quai jusqu'en avril.

Il commencera alors sa campagne de navigation avec 25 étapes prévues à travers l'Europe: Espagne continentale, îles Canaries, Irlande, Écosse, Norvège et la France. Le navire construit en 1896 sera ainsi présent au départ de la Solitaire du Figaro, le 4 juin à Bordeaux, avant de rejoindre deux fois La Rochelle, en juin puis pendant le festival musical des Francofolies en juillet. Il se rendra également au Havre (Seine-Maritime) pour les festivités célébrant les 500 ans du port normand.


A lire aussi :

Fondation Belem : tout un programme pour 2017 !

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction