Le digital et les nouvelles technologies pour sublimer le Belem

Samedi 1 avril 2017 à 17h10

La Fondation Belem a présenté hier à Bordeaux le nouveau parcours de visite du trois-mâts, enrichi d’une application sur tablette numérique, reconstituant le navire au fil de son histoire. L’inauguration a eu lieu en présence de Nicolas Plantrou, président de la Fondation Belem, d’Alain Juppé, ancien premier ministre et maire de Bordeaux et de Jean-François Paillissé, Président du directoire de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, mécène du trois-mâts.


Wikipedia

Le Belem : authentique et toujours moderne

Comment raconter de façon innovante et pédagogique l’histoire extraordinaire d’un trois-mâts qui a traversé trois siècles et s’est continuellement transformé pour s’adapter à de nouveaux rôles ? C’est le défi qu’a relevé la Fondation Belem en refondant le parcours de visite du trois-mâts : ce nouveau parcours valorise l’authenticité du monument historique tout en s’inscrivant dans le monde de la modernité et de celui des nouvelles technologies.

Parcours avec tablette numérique ou visite libre : le visiteur a le choix

Le parcours numérique propose un voyage enrichi en contenus inédits grâce à la réalité augmentée, la reconstitution 3D et les vues 360°. Ces nouvelles technologies renforcent l’attractivité du navire, alimentent l’imaginaire des petits et grands et surprennent par le réalisme des images reconstituées. Projeté dans le passé, le visiteur découvre la structure et le gréement du navire dans ses trois vies passées: navire marchand, yacht de luxe britannique et navire école italien. Une histoire à énigme destinée aux plus jeunes vient compléter ce parcours. Un projet développé par la société Reoviz et orchestré par COMPTOIR VISITEUR*, toutes deux implantées à Clermont-Ferrand. La Fondation Belem a bénéficié du soutien de la société Naotic, basée à Nantes, pour la partie stockage et sécurisation des tablettes, sans oublier le mécénat historique de la Caisse d’Epargne.

La visite libre propose un voyage dans le temps guidé par 20 panneaux répartis sur les trois niveaux du navire et imprimés sur des voiles de bateaux. Un choix de matières respectueux de la nature du monument et de son authenticité. Ces panneaux décrivent l’usage des 17 espaces présentés, tout en rappelant leurs différents rôles et transformations successives. Des panneaux plus techniques expliquent les spécificités du gréement et caractéristiques du navire. Chaque visiteur reçoit un guide de visite très complet et peut interroger l’équipage mobilisé pour partager ses connaissances et sa passion.

Quatre-vingt mille visiteurs sont attendus pour visiter le Belem en 2017 et découvrir ce nouveau parcours enrichi, pendant 32 journées d’ouverture au public, réparties dans 11 ports : Bordeaux, Bayonne, Sines au Portugal, Pauillac, La Rochelle, Nantes, St-Nazaire, Concarneau, Le Havre, Boulogne, St Malo.

A lire aussi :

Fondation Belem : interview exclusive

Fondation Belem : tout un programme pour 2017 !


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction