Marie-Galante : expérimentation d'un barrage anti-sargasses

Vendredi 25 août 2017 à 14h33

Un barrage flottant "pour la lutte contre l'échouage des algues sargasses" a été inauguré jeudi dans le port de Capesterre-de-Marie-Galante, une des communes de Guadeloupe les plus touchées par ces algues, a-t-on appris d'un communiqué du conseil départemental de la Guadeloupe.


Depuis le mois de mai, la commune de Marie-Galante (île de l'archipel des Petites Antilles) fait face à une invasion de sargasses qui, en s'accumulant, salissent plages et port mais surtout, dégagent de l'hydrogène sulfuré, un gaz malodorant et toxique. La présence de ces algues dans les ports empêche également les pêcheurs d'exercer et nuit donc à l'activité économique.

"Le Conseil départemental a souhaité apporter une réponse davantage pérenne à cette problématique (...)afin de garantir à ses usagers et notamment les marins pêcheurs, la fonctionnalité du port départemental", indique Josette Borel-Lincertin, présidente du Conseil départemental, dans le même communiqué.

Le barrage flottant a nécessité un investissement de 136.000 EUR. Installé dans le chenal d'accès au port, il doit dévier les radeaux de sargasses, afin de permettre le maintien de la navigation.

L'expérimentation doit être menée sur un an et doit conduire, en cas de succès "à l'élaboration d'une méthode d'action pour solutionner les échouages" d'algues dans les ports départementaux de l'archipel.

 

A lire aussi :

Guadeloupe : les algues sargasses font couler les entreprises du littoral

Des peintures à base d’algues brunes


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction