Festival de Loire : l'Espagne et la Chine à l'honneur du rendez-vous de la batellerie

Lundi 18 septembre 2017 à 17h07

Le festival de Loire, qui attire des centaines de milliers de visiteurs tous les deux ans à Orléans, donne rendez-vous aux passionnés de la batellerie du 20 au 24 septembre, pour une huitième édition qui mettra à l'honneur l'Espagne et la Chine.


Durant cinq jours, gabares, toues, plates et autres flûteaux seront à la fête pour faire revivre l'ancien port d'Orléans, sa culture et son art de vivre, au coeur du Val de Loire, patrimoine mondial.

"Nous allons réunir la grande famille des mariniers, d'un bout à l'autre de la Loire et bien au-delà. C'est une occasion unique pour nous rencontrer et faire découvrir au grand public cette batellerie ligérienne qui fut si vivante jusqu'au milieu du XIXe siècle", se réjouit Régis Letourneau, membre de l'association MOM qui réunit une quarantaine de bateliers orléanais.

Parmi les nouveautés très attendues cette année, la présence d'un navire chinois offert par la ville de Yangzhou, qui a passé des accords de coopération avec Orléans. Le bateau voguera désormais sur la Loire, pour le plus grand plaisir des mariniers locaux. "C'est exceptionnel, et nous espérons bien qu'il y aura aussi des Chinois à la barre !", ajoute Régis Letourneau.

Autres vedettes de cette édition, une dizaine d'embarcations traditionnelles de l'Ebre, le plus grand fleuve espagnol, et les bateaux du Pertuis charentais, qui présentera ses traditions ostréicoles.

- Parade des bateaux pavoisés -

Au total, plus de 200 navires, 700 mariniers et 500 artistes sont attendus sur l'eau et sur les quais. Au menu 200 animations, expositions, concerts, joutes nautiques, spectacles nocturnes et pyrotechniques sont proposés, sans compter les guinguettes, dégustations gastronomiques et promenades sur le fleuve.

"Pour que la fête soit plus complète, nous avons également prévu d'animer les places du centre ville, avec du théâtre et de la musique", ajoute Martine Grivot, ajointe au maire.

Le festival se clôturera dimanche par une spectaculaire parade des bateaux pavoisés, suivie d'un concert d'Olivia Ruiz.

Lancé en 2003 et totalement gratuit pour le public, le festival de Loire, doté d'un budget d'environ 1,5 million d'euros, avait rassemblé environ 650.000 visiteurs lors de sa précédente édition il y a deux ans.

Compte tenu de l'affluence attendue, la sécurité a été revue et renforcée. La police nationale en civil et en uniforme viendra épauler les effectifs de la police municipale et les vigiles qui seront déployés sur le site. Pour éviter toute intrusion de véhicules, des plots en béton barreront les rues adjacentes, et des bus viendront renforcer le dispositif en bloquant les ponts lors des feux d'artifices.

Reste une petite inquiétude, celle du niveau de la Loire, très bas en cette fin d'été. Faute de pluies suffisantes, il risque d'empêcher la circulation des bateaux sous les ponts, sans pour autant gâcher la fête.

 

A lire aussi :

Voyagez dans le temps en bateau à roues à aubes

Le long du canal de Bourgogne


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction