Après Irma, Sunsail et The Moorings investissent 64 millions d'euros sur les Iles Vierges

Lundi 9 octobre 2017 à 07h03

Un mois après le passage d’Irma aux Antilles, l’activité se réorganise pour Sunsail et The Moorings, leader mondial de la location de bateaux.


Le passage des experts a permis d’évaluer avec précision les dégâts sur l’île de Tortola, frappée de plein fouet par l’ouragan. Sur les 350 bateaux présents sur place, 130 ont été détruits. Malgré ce bilan important, l’activité se réorganise sur place. Sunsail et The Moorings annoncent une réouverture de la base dès le 8 décembre prochain, soit trois mois après le passage du cyclone, avec une flotte de 130 unités environ.

Une commande de 58 bateaux neufs, pour un montant de 30 millions €, vient d’être passée par le loueur. En y ajoutant les sommes budgétées avant Irma, c'est un investissement total de 64 millions d'euros qui sera consacré aux Iles Vierges en 2018 avec l'acquisition de 130 nouvelles unités.

Afin de répondre à la demande des clients qui souhaitent naviguer dans les Petites Antilles, The Moorings ouvre même une nouvelle destination sur l’île d’Antigua, à 35 milles (70 km) au Nord de la Guadeloupe. Sur l’île de St Martin, les dégâts structurels sont plus importants mais tout est mis en œuvre pour que la base accueille à nouveau du public dès la fin du mois de janvier 2018.

Calendrier de reprise de l’activité :

- 4 novembre : ouverture de la base The Moorings à Antigua

- 8 décembre : ré-ouverture de la base de Tortola (avec 130 bateaux)

- fin janvier : ré-ouverture de la base de St Martin

Quel est le bilan sur place après le passage d’Irma ?

Les experts viennent de terminer leur travail à Tortola et St Martin et nous avons perdu entre 30 et 40 % d'une flotte de 370 unités. Les bateaux endommagés sont en ce moment en chantier et seront réintégrés à la flotte une fois remis en état. Cette base de Tortola qui était sur la trajectoire d’Irma est encore fermée pour deux mois. Elle ouvrira le 8 décembre avec une flotte de 130 bateaux. C’est le temps qu’il nous faut pour assurer une reprise de l’activité dans les meilleures conditions. La base de St Martin a été plus touchée dans sa structure et ré-ouvrira fin janvier.

Comment avez-vous traité les réservations prises avant Irma ?

La force de The Moorings et Sunsail est de pouvoir proposer des alternatives à ses clients. Ils ont donc pu changer de destination ou reporter leur projet de croisière. La plupart ont choisi de se rendre dans d’autres bases des Antilles (Antigua, Ste Lucie, Grenade). Nous avons donc augmenté les flottes pour répondre à la demande. A Antigua, nous ouvrons même une nouvelle base Moorings car beaucoup d’équipages souhaitent continuer à naviguer dans le Sud des Petites Antilles. Cette base va ouvrir le 4 novembre, soit moins de deux mois après Irma.

Qu’est-ce qui est entrepris pour vos équipes sur place ?

Beaucoup de clients et de propriétaires de bateaux nous ont demandé comment aider les équipes de Sunsail et The Moorings sur place. Nous avons ouvert une collecte qui a réuni plus de 100 000 € et qui va aider nos collaborateurs à réparer leurs habitations. Des fournitures de première nécessité ont également été envoyées.

 

A lire aussi :

Polar Pod, une odyssée antarctique à la verticale

Le Mistral peut-il déclencher des maux de tête ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction