Clap de fin sur l’Xtrem Gliss Festival

Lundi 30 octobre 2017 à 14h31

Le rideau est tombé ce dimanche sur la 2e édition de l’Xtrem Gliss Festival avec la dernière journée du Championnat de France Open Kite, qui a sacré quatre beaux champions : Theo de Ramecourt et Alexia Fancelli en Kite Open Foil et Sébastien Cou et Fleur Chalot en Formule 41.


Après une journée off hier faute de vent suffisant, la compétition était bien à l’ordre du jour ce dimanche sur le 1er Championnat de France Open Kite organisé sous l’égide de la FFVoile. « Les conditions étaient plutôt sympa aujourd’hui. On a réussi à envoyer six courses en Kite Open Foil et le même nombre en Formule 41 malgré une météo pas toujours facile », se réjouit Fred Ralec, responsable de la section Kite de la Société des Régates de Douarnenez, qui organisait ce Championnat de France Open Foil. « Les conditions étaient assez instables. On a essayé d’établir des parcours cohérents. On a couru deux tableaux en Twin Tip, mais aucun titre ne sera décerné aujourd’hui pour cette catégorie, car nous trouvons que les conditions n’ont pas été satisfaisantes pour valider un Championnat de France là-dessus », ajoute-t-il.

Deux beaux champions en Kite Open Foil

Vainqueur de quatre manches sur les six courues aujourd’hui, Theo de Ramecourt confirme après s’être imposé sur l’unique manche de vendredi. « Je suis vraiment content. Il y avait un bon niveau sur l’eau. C’est dommage qu’on n’ait pas navigué hier, mais ça valait le coup d’attendre. On a eu de bonnes conditions aujourd’hui et il y a eu de la bagarre jusqu’à la fin de la dernière manche », se félicite le Champion de France tout juste sacré. « Je termine devant Théo Lhostis et Jean de Falbaire. On est tous les trois susceptibles de monter sur des podiums internationaux. Ça montre le niveau que l’on a en France et la belle dynamique du foil », poursuit-il. Cinquième sur le dernier Championnat du Monde Open, il disputera dans trois semaines le Championnat du Monde Formula (matériel jaugé et enregistré) à Oman.

Chez les filles, c’est Alexia Fancelli qui s’est imposée malgré un début de journée un peu compliqué. « J’ai eu de la chance qu’il n’y ait pas trop de niveau. Je me serais fait distancer si j’avais navigué comme ça dans une compétition internationale. Nous avons eu un peu plus de vent aujourd’hui que vendredi. Malheureusement J’ai eu un « emmêlage » dès la 1ère manche et j’ai dû revenir à terre. Comme nous ne pouvions pas repartir de la plage à cause de la direction du vent, j’ai raté quatre manches. Je suis contente d’avoir réussi à rebondir et de m’être reboostée pour aller chercher le titre. C’était difficile », explique-t-elle.

Sébastien Cou sacré en Formule 41

Vainqueur des six manches du jour, Sébastien Cou a largement dominé le Championnat de France de Formule 41. « On s’est bien amusé. Nous avons navigué dans du vent de terre assez faible sur les 1ères manches et je pense que c’est le placement sur le plan d’eau qui a fait la différence. Le vent a commencé à forcir en milieu d’après-midi. On a eu autour de 15 nœuds et comme nous étions parti avec des ailes assez grandes, c’était très physique », commente-t-il. « Le plan d’eau était assez intéressant et technique, avec des risées qui arrivaient dans tous les sens. C’était très sympa de courir avec du matériel quasiment équivalent », ajoute-t-il. Alberic Dubray et Gaspard Dabaddie complètent le podium.

Seule femme en lice, Fleur Chalot est quant à elle sacrée Championne de France de la catégorie. « Je suis contente, même si j’étais la seule femme. Ce matin, je n’ai pas réussi à me mettre à l’eau et à naviguer. Les conditions étaient bonnes cet après-midi. J’ai réussi à faire trois manches mais n’ai pas réussi à aller au bout de la 4e », raconte-t-elle.

Un festival de la glisse qui a tenu ses promesses

« Le bilan de la 2e édition de l’Xtrem Gliss Festival est plutôt positif. C’est la 1ère fois qu’on réunissait le Stand Up Paddle, le Windfoil et le Kiteboard au sein d’un même événement. Les trois disciplines se sont bien complétées au niveau de l’animation du plan d’eau », commente Christophe Boutet, le directeur d’Aloha Attitude. « Le bilan est également positif à terre. On a réussi à travailler main dans la main avec Presqu’île sports côtiers pour le championnat de France Paddle et avec la Société des Régates de Douarnenez sur le Championnat de France Open Kite, qui avaient, outre le volet sportif, la vocation de dynamiser le territoire de Crozon-Morgat », conclut-il. « Le bilan est globalement positif. Les premiers retours sont bons concernant l’organisation du Championnat de France. On a réussi à montrer ce que l’on était capable de faire. Je tiens à remercier toutes les équipes pour leur patience, aussi bien les riders que les bénévoles », avance de son côté Fred Ralec.

 

A lire aussi :

Une plongée au coeur du Puits de Jacob

La mer, l’un des plus beaux atouts de Minorque


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction