Clap de fin pour le championnat de France de SUP au Cap d'Agde !

Mardi 7 novembre 2017 à 07h02

Amandine Chazot (26 ans) chez les dames et Martin Vitry (18 ans) chez les messieurs sont devenus champions de France de longue distance (12 km), à l’issue de la seconde journée du championnat de France 2017, ce dimanche au Cap d’Agde. Troisième de la course technique la veille, la Bretonne a cette fois relégué la jeunesse au second plan. Le jeune normand est, lui, récompensé de sa progression depuis trois saisons.


Martin Vitry (N.73) décroche son premier titre de champion de France Open ce dimanche au Cap d'Agde / FFSurf

Comme la centaine de participants, la Sodeal et le Centre nautique du Cap d’Agde, organisateurs de l’évènement, rêvaient du parcours exceptionnel de downwind entre la Cathédrale et Fort Briscou, en conclusion du championnat de France 2017. Les mauvaises conditions météos, vent de nord-ouest de plus de 70 km/h ont empêché ce beau tracé en Méditerranée. Pour des raisons évidentes de sécurité, l’organisation a décidé, d’un commun accord avec les représentants des coureurs, de se replier dans la marina. Un plan B qui a toutefois enchanté les coureurs par sa technicité en sinuant autour des îles de la cité héraultaise.

Vitry sprint à 300 m du final

Après le rythme de sénateurs des 9 premiers km, Martin Vitry a profité d’un relâchement du tenant du titre Titouan Puyo pour lancer une attaque que seul Clément Colmas a pu suivre. En tête à la dernière bouée, Vitry a lancé un sprint de 300 mètres pour venir couper la ligne en 1h17 avec 2 petites secondes d’avance sur Colmas.

Colmas deux fois en argent

Cinquième en 2015, troisième en 2016, le Normand décroche le titre national alors qu’il n’est encore que junior. Déjà sur la deuxième marche du podium la veille en technical race, le Calédonien Clément Colmas est pour la seconde fois médaille d’argent.  Vainqueur samedi de la course technique, Titouan Puyo abandonne son titre sur la longue distance et prend la troisième place. Comme la veille, le Breton Tom Auber termine au pied du podium.

Chabot revancharde

Revancharde après avoir vu les juniors Mélanie Lafenêtre et Ignès Blatgé lui voler la vedette sur la technical race, Amandine Chazot a remis les pendules à l’heure ce dimanche en s’imposant sur la longue distance.  Au mental, elle s’est arrachée dans le dernier tour pour laisser la dernière bouée en tête et régler le long sprint, sa spécialité puisqu’elle est vice-championne du monde depuis deux mois. Dans son sillage, Lafenêtre boucle un championnat de France exceptionnel après son titre de la veille. Quant à Blatgé, elle glisse de l’argent au bronze et monte sur le podium pour la seconde fois en 24 heures.

Clap de fin

Clap de fin sur cette édition qui aura donc permis à Titouan Puyo et Amandine Chazot de décrocher chacun un titre national. Les deux piliers de l’équipe de France vice-championne du monde des nations 2017, auront toutefois été bousculés par de nouveaux talents. Avec Mélanie Lafenêtre, Martin Vitry, Ignès Blatgé, Clément Colmas et Tom Auber, le Stand Up Paddle français dispose d’une relève de très haut niveau. Au Cap d’Agde, le Sup français et la Fédération Française de Surf ont également trouvé un terrain de jeu idéal et une organisation très professionnelle. 

A lire aussi :

Le sentier sous-marin des îles Lavezzi

Vendée Va'a 9e édition : découvrez le film promo !


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction