Venise : les paquebots de croisière ne passeront plus par la place Saint Marc

Samedi 11 novembre 2017 à 17h02

L'Italie a adopté mardi soir dernier un plan de développement de la lagune de Venise pour soutenir le lucratif tourisme de croisière sans laisser les grands paquebots s'approcher de la place Saint Marc.


Le Costa Fascinosa, de Costa Croisière, traversant Venise jusqu'à la place Saint Marc / AFP

"Les grands paquebots ne passeront plus par la place Saint Marc, ils accosteront à Marghera (de l'autre côté de la lagune). Le grand comité a donné son feu vert à la proposition du gouvernement", a annoncé sur Twitter le ministre des Infrastructures et des Transports, Graziano Delrio.

A partir de 2019, les navires de croisière quitteront peu à peu le large canal de la Giudecca, qui traverse Venise et longe la place Saint Marc, pour aller accoster au coûteux terminal prévu pour eux au bord de la cité des Doges. Ils entreront désormais dans la lagune plus au sud, par la voie actuellement empruntée par les portes-conteneurs et les pétroliers. Les plus gros s'arrêteront à Marghera, une zone industrielle en face de Venise où un terminal passagers sera installé, et les autres poursuivront leur route vers le terminal actuel via un canal qui devra être rendu plus profond de quelques mètres pour les faire passer.

Selon l'Association internationale des compagnies de croisière (Clia), "Venise a perdu près d'un demi-million de passagers, passés de 1,8 million en 2013 à 1,4 million en 2017". Or, les navires arrivant à Venise génèrent chaque année des retombées économiques de 436 millions d'euros en Italie, dont 283 millions d'euros dépensés à Venise et dans les environs, selon la Clia.

 

A lire aussi :

10 idées pour découvrir Venise

Venise la Sérénissime


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction