Déjà un demi-siècle de partenariat entre Volvo Penta et Cranchi

Mardi 28 novembre 2017 à 07h03

Le chantier italien Cranchi et Volvo Penta fêtent cette année leur 50 ans de partenariat. L'occasion de revenir sur leur histoire commune, entre design et innovation.


Le premier yacht Cranchi à recevoir la technologie IPS / Cranchi

Depuis 1967, Cranchi et Volvo Penta se sont associés afin de fournir à leurs clients des produits innovants et de qualité. Leur partenariat a débuté avec l'installation d'IPS sur les yachts Cranchi, produit révolutionnaire lancé sur le marché en 2005 par Volvo Penta.

Le Mediterranee 43 HT de Cranchi est lancé deux ans plus tard, en 2007 donc, équipé de la technologie révolutionnaire IPS de son partenaire de longue date.

Une autre étape marque un tournant dans la relation des deux entreprises lorsque Cranchi équipe ses trois nouveaux Flybrdige de la technologie IPS de Volvo Penta en 2016. La série "Evoluzione" a été conçue pour "repousser et transcender toutes les limites" de ce qui existe sur le marché, pour offrir à leurs clients performance et design chic ! Les Flybridge E52 et E52 S sont tous les deux équipés de deux Volvo Penta D8-IPS700s, tandis que le E56 F pour posséder soit par deux D11-IPS800s ou D11-IPS900s.

"Nous avons établi un excellent partenariat avec Volvo Penta au cours de ces 50 dernières années et c'est une collaboration que nous apprécions beaucoup". explique Aldo Cranchi, un des fondateurs de Cranchi. "Nos deux sociétés ont beaucoup changé au cours de cette période, mais nous avons démontré ensemble que qu'un beau design et des progrès technologiques fonctionnent très bien en harmonie" a-t-il ajouté.

 

A lire aussi :

Quel sera le bateau à moteur le plus étonnant du salon ?

Voile : les nouveautés Dufour 2018


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction