Nombre record de touristes attendu cette année en Tunisie

Jeudi 22 février 2018 à 11h27

La fréquentation touristique en Tunisie devrait revenir cette année à ses niveaux d'avant les attentats de 2015, a déclaré mercredi la ministre du Tourisme.


"Nous prévoyons d'accueillir 8 millions de touristes cette année avec des taux de réservation importants de la part des clients européens et d'autres nouveaux clients", a dit Salma Loumi. "Le retour des touristes britanniques est un très bon signal pour nous."

Après avoir déserté le pays nord-africain après l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis en mars 2015, qui fait 21 morts, et l'attaque d'une plage de Sousse en juin 2015, qui a coûté la vie à 39 touristes dont 30 Britanniques, la plupart des grands tour-opérateurs européens ont commencé à revenir. La semaine dernière, le groupe britannique Thomas Cook a repris mardi ses vols vers la Tunisie. Son concurrent TUI a dit le mois dernier qu'il comptait de nouveau proposer des séjours dans le pays à partir de mai prochain.

Avant les attentats, le nombre de touristes en Tunisie s'était établi en 2014 à 7,1 millions. Il était tombé l'année suivante à 5,3 millions. Selon Salma Loumi, les revenus tirés du tourisme devraient augmenter de 25% cette année par rapport à 2017. Ils s'étaient alors élevés à 2,8 milliards de dinars (près d'un milliard d'euros).

Le nombre de touristes ayant visité la Tunisie en 2017 a déjà atteint 7 millions, soit 23% de plus qu'en 2016. Le nombre de touristes russes ou algériens a fortement augmenté, mais ils dépensent moins que les touristes d'Europe occidentale.

 

A lire aussi :

L'Hermione en route pour un long voyage : direction Tanger

Plus d'un million de visiteurs en Martinique en 2017, record historique


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction