Le paradis de l'île de Boracay aux Philippines bientôt interdit aux touristes

Dimanche 8 avril 2018 à 14h26


Les Philippines vont interdire aux touristes l'île de Boracay, une destination prisée dont le littoral s'est cependant transformé en "fosse septique" selon le président Rodrigo Duterte, en raison de l'incurie des bars et des hôtels. Le chef de l'Etat a décidé que cette interdiction s'appliquerait à compter du 26 avril pour une durée maximale de six mois.

Cette décision pourrait mettre en péril les emplois de milliers de personnes travaillant sur ce qui est un des joyaux touristiques de l'archipel, une île qui accueille chaque année environ deux millions de visiteurs et génère un milliard de dollars pour l'économie philippine. Conséquence de la décision de "fermer" l'île aux touristes, des compagnies aériennes ont annoncé jeudi qu'elles réduiraient leur nombre de vols.

"Nous allons transmettre des consignes sur la façon d'empêcher les touristes d'entrer (sur l'île), à commencer par le port", a déclaré jeudi aux journalistes le ministre adjoint de l'Intérieur Epimaco Densing. "Qu'ils soient étrangers ou philippins, ils ne seront pas autorisés à se rendre sur l'île."

 

A lire aussi :

Les destinations incontournables du mois d'avril

Et si on allait retrouver le soleil de la Guadeloupe ?

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction